Suivi individualisé

La coordination de parcours 

 

A qui s’adresse le suivi individualisé du Ré-Psy ? Toute personne, adulte, présentant des troubles psychiques (ex : troubles bi-polaires, schizophrénie, troubles de la personnalité, troubles anxieux invalidants, comorbidités addictives, troubles du spectre autistique sans déficience intellectuelle…) retentissant sur la vie quotidienne, sociale, familiale, scolaire, professionnelle…

 

A savoir : L’accompagnement Ré-Psy n’a lieu qu’avec le plein accord de la personne concernée.

 

À quel moment ? Lorsque la situation apparait comme « complexe » (que ce soit aux yeux de la personne, parfois de son entourage personnel et/ou professionnel), lorsqu’il est difficile de mettre en place ou de trouver des solutions.

Pourquoi ? Pour solliciter une aide partenariale à la construction d’un projet personnel, professionnel ou du parcours de vie (travailler en milieu ordinaire, vivre en logement autonome, être accompagné.e à la vie sociale, etc.)

Comment ? Soit en demandant les documents par téléphone ou par mail au secrétariat de votre coordination locale, soit directement en téléchargeant le formulaire de demande d’intervention et le formulaire de demande de prise en charge (ci-dessous). Ces deux documents sont à compléter par la personne concernée. Un.e professionnel.le ou un.e proche/famille peut accompagner la demande d’intervention.

Généralement, ce suivi se déroule ainsi :

  • Formulation des besoins par la personne concernée (si besoin en concertation avec les acteurs qui l’accompagnent déjà), afin d’évaluer les solutions possibles.
    Construction, ensemble, d’un plan d’action pour un projet de vie vers le rétablissement avec l’élaboration d’un Projet de Parcours (PP) qui découle vers des propositions (évaluation complémentaire : bilan neuropsychologique ; orientation vers un diagnostic ; interventions de réhabilitation psychosociale ou de remédiation cognitive ; stages au sein de structures ; dispositifs sanitaires, médico-sociaux, sociaux, etc.)

 

  • Accompagnement dans l’articulation des actions pour favoriser la réalisation du projet : coordination des actions des professionnel.le.s, en lien avec la personne. Le Ré-Psy a la possibilité de soumettre la situation anonymisée des personnes suivies, avec leur accord, au regard de l’Equipe spécialisée d’évaluation du handicap psychique (ESEHP), lors d’un Comité technique (CoTech). Les membres du Ré-Psy s’engagent à respecter la confidentialité des informations des personnes concernées.

 

Qu’est ce qu’un.e case manager ?

« Son rôle n’est pas de tout faire mais de faire en sorte que tout soit fait »

Rosen 2001

Les mots clés du case management :

Relation collaborative : les case managers cheminent avec la personne. Ils travaillent de manière collaborative avec la personne concernée, ses proches, d’autres professionnel·le·s afin de trouver les ressources adéquates à chaque situation.

Référent.e pour la personne : c’est le ou la principal.e interlocut.eur.rice du Ré-Psy pour la personne, les professionnel.le.s extérieurs, les proches.

Viser le rétablissement : leur pratique est orientée vers le rétablissement, c’est-à-dire vers le développement d’une vie satisfaisante et pleine de sens pour la personne, avec des stratégies d’adaptation à son fonctionnement et le plus d’autonomie possible. Pour cela, il s’agit de :

  • Soutenir  la personne dans ses projets pour qu’elle se construise le quotidien qui lui convient ;
  • Favoriser son auto-détermination, ses capacités à demander de l’aide, à avoir conscience des ses forces et difficultés.

Au Ré-Psy, les case managers sont issu.e.s de formations du domaine de la santé ou du social (ergothérapeutes, infirmiers, psychologues, assistants sociaux, etc.).


 

En Isère : un accompagnement vers et dans l’emploi 

Claire-Cécile, notre job coach, propose un accompagnement vers et dans l’emploi pour le territoire de l’Isère.

Notre job-coach, issue d’un partenariat avec Messidor, accompagne personnes majeures bénéficiant d’une Reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé (RQTH) à la recherche d’un emploi dans le milieu ordinaire. Elle accompagne à la fois vers l’emploi mais aussi dans le maintien en emploi, en offrant une interface entre l’entreprise (manager, collègues…) et les salarié.e.s.